23
Août
2014
3

Doux été à la campagne

Nous avons beau être au mois d’août, je crois n’avoir jamais autant ressenti le manque de soleil. C’est un cache cache continu entre la lumière et les nuages grisonnants, un changement perpétuel entre chaleurs étouffantes et brises légères du soir ; c’est un été qui n’a pas envie d’être là et qui finit beaucoup trop vite pour laisser déjà place à la rentrée… En ce qui me concerne, j’arrive tout de même à profiter de mon temps libre en passant mes après-midi à la campagne, alternant entre repos et moments en famille.

Les rares chaleurs que nous a offert ce mois d’août ont rendu encore plus agréables les après-midi silencieux,  à l’ombre sous un arbre, passés en tête à tête avec un livre. En respirant l’air frais des fleurs et de l’herbe coupée, je sentais comme une satisfaction et une joie intérieure à retrouver cette maison familiale dans laquelle chaque recoin, chaque meuble porte un souvenir d’enfance.

IMG_0596Un certain esprit féminin, bohème et quelque peu romantique se cache dans le bois ancien des meubles de la maison. Retrouver ma chambre d’enfant, un peu grandie, un peu plus adulte, me donne comme la sensation d’être chez moi, d’être en famille, là où rien ne peut m’arriver.

IMG_0609

IMG_0600 IMG_0599

IMG_0602Et comme chaque été, ou presque, je retrouve ces petits plaisirs que j’affectionne tant : marcher pieds nus dans l’allée faite de dalles en pierre, juste devant la maison, caresser du bout des orteils l’herbe fraîche et bien verte, contempler les fleurs colorées du jardin et sentir le carrelage froid de l’entrée et de la cuisine réveiller chacun de mes sens.

IMG_0610

IMG_0632

Passer un bout d’été à la campagne, c’est également goûter à la confiture de figues, de pêche, de tomates ou de mirabelles faite avec amour par ma chère maman ; c’est dormir dans ses draps de jeune fille rêveuse, dans un lit de jeune fille – et en cela, peu adapté quand on partage sa vie avec Chéri – mais c’est aussi profiter de chaque moment, tranquillement, suivant le rythme naturel de la journée, c’est caresser mon chat Filou, lui chatouiller le ventre du bout des doigts en le laissant me mordiller la main en signe d’affection ; c’est tout simplement le retour aux petites choses que l’on aimait tant, il y a quelques années seulement…

IMG_0612

C’est court l’été, bien trop court pour nous laisser le temps de faire tout ce que nous avions inscrit sur notre « To Do List » estivale. Mais c’est déjà bon de pouvoir s’affaler sur le canapé du salon, richement orné de cadres et de photos de famille, en ayant tout un après midi pour…ne rien faire. Ça sert un peu aussi à ça les vacances, non ? ;)

Et vous, vos vacances, vous les avez passées où ?

 

Charlotte

 

3

Vous aimerez peut-être

Ces petites infinités que nous offre l’été
Greta, le 13 août 2014

Exprimez-vous